Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 21:04

Gaza : les animaux aussi…

 

Août 2012. Les zoos de la bande de Gaza sont dans un état pitoyable. Les animaux y manquent de tout – nourriture, soins, cages aménagées. Et quand ils ne sont pas pris pour cibles, ils sont instrumentalisés…

Dans le conflit qui oppose depuis de nombreuses années Israël et la Palestine, les êtres humains ne sont pas les seules victimes. Les animaux paient aussi un lourd tribut. Mais leurs souffrances, comme leur mort, ne sont ni comptabilisées dans un camp, ni dans un autre. Encore moins reconnues. Ils font partie des dommages collatéraux. A moins qu’un événement hors du commun les place, pour quelques instants, sous les feux des projecteurs de la presse et de l’opinion publique. Ainsi, en va-t-il des animaux de la bande de Gaza rendus visibles récemment dans la rubrique « faits divers » de certains médias.


Cohabitation morbide
A la suite d’un bombardement, le petit zoo Khan Younes de Gaza a été inaccessible pendant plusieurs semaines. Une grande partie des animaux est morte de faim et de l’absence de soins. Le remplacement des animaux n’étant pas à la portée du zoo, un lion (photo de une), un tigre, un singe et des crocodiles ont été empaillés, avec les moyens du bord. Ils sont désormais ainsi présentés au public dans leur ancienne cage. Dans le Zoo de la joie, l’absence de zèbres a conduit son propriétaire à « zébrer » deux ânes locaux avec des produits colorants pour cheveux.


Situation dramatique

Si ces anecdotes défrayent la chronique et arrachent quelques sourires, la réalité, elle, prête plutôt à pleurer. Cette zone, coupée du monde, n’a pas les moyens d’entretenir et de soigner ses animaux. En plus d’être contraints à la captivité, les 65 rescapés du zoo Khan Younes survivent comme ils peuvent. Aucun vétérinaire n’est formé pour les soigner. Les médicaments et le matériel médical font défaut. Lorsqu’une intervention ou un soin est nécessaire, les instructions sont reçues par téléphone. Ce fut aussi la méthode employée pour empailler les animaux, le personnel n’ayant aucune expérience en taxidermie, pas plus d’ailleurs que pour la prise en charge d’animaux sauvages. L’absence de gardien autorise toutes les aberrations en terme de nourriture des animaux, que le public « gave » de chips ou produits chocolatés. Le cas du zoo de Gaza n’est pas isolé. Les autres zoos du territoire sont dans le même triste état.


Sous la protection de l’Onu
Qu’ils soient captifs ou pas, partout où la guerre sévit, les animaux sont de la chair à canon sans importance. Ce sont les grands oubliés des conflits. C’est pourquoi One Voice a rejoint l’appel de TEO (The Earth Organization) afin d’obtenir de l’Onu une résolution qui protégera les animaux et leur espace de vie pendant les conflits, à l’instar des conventions de Genève qui fixent les limites à la barbarie de la guerre pour les humains. Cette résolution permettrait de protéger les zoos, réserves, sanctuaires où les animaux sauvages vivent ainsi que le personnel qui en prend soin. Elle vise également à reclasser en « crimes de guerre » certains dommages causés à des zones protégées telles que les réserves naturelles.


Un même combat
Humains, animaux, environnement sont liés par un avenir commun. Une pétition a été lancée pour appuyer notre demande de résolution. 50 000 signatures sont nécessaires. Faites entendre votre voix pour que les animaux de Gaza et d’ailleurs, victimes innocentes de la violence humaine, puissent vivre en paix, dans le respect et la dignité.


Source: One Voice

Partager cet article

Repost 0
Published by Les animaux et la nature font partie de l'Islam - dans Informons nous !
commenter cet article

commentaires

mutuelle animaux pas cher 28/08/2012 07:52

les animaux subissent de lourdes conséquences de cette situation tendue. c'est affreux, leur santé est en péril.

Anais

Présentation

  • : Le blog de green-muslim-peace.over-blog.com
  • Le blog de green-muslim-peace.over-blog.com
  • : Salamou'alaykoum & bonjour à toute et à tous. Nous sommes 2 filles consternées par le manque de sensibilité et d'agissements par la plupart des gens concernant la maltraitance des animaux. Nous visons aussi la communauté musulmane qui bizarrement se sent très peu concernée, pourtant le respect de toutes créatures est très important dans notre religion. Toute acte aussi petit soit-il compte..
  • Contact

Ecolo Addict

islam_means____by_nayzak-d4jx56f.jpg

Recherche

Site fi dine

site la science légiférée