Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 19:42

Rappel de ma soeur umm Hamza <3

 

mangezvegetarienminipc2.png

 

As salamu 3alaykum wa ra7matullâhi wa barakâtuh

Il est toujours triste de se rendre compte que nous sommes souvent les derniers dans des choses où on devrait au contraire être l'exemple grâce à notre dine...

Pourquoi ne voit-on presque que des non-musulmans faire des efforts concernant l'écologie, le gaspillage (alimentaire ou autre), le respect des routes (propreté, tri des déchets...), la baisse de la consommation de produits issus des animaux, pourquoi y a t-il un tel manque de motivation et d'intérêt pour tout cela dans la umma ?

Par exemple, ramasser des choses qui traînent sur le chemin fait partie de la foi, alors pourquoi, au contraire, beaucoup de musulmans JETTENT des choses par terre, d'ailleurs, sans citer de pays, mis à part les zones touristiques, les pays musulmans ne sont généralement pas des exemples de propreté :(

Pourquoi personne ne se sent concerné par la maltraitance animale et le sort des animaux en abattoir, ceux-là qui n'ont parfois jamais vu ne serait-ce qu'une fois la lumière du jour, enfermés et entassés dans des hangars, gavés d'antibiotiques, et d'hormones, mangeant parfois des choses contraire à ce sur quoi Allah les crée (farines animales malgré qu'ils aient été crées herbivores, etc...) alors que le Prophète sallallahu 3aleyhi wa sellem nous a recommandé de bien traiter les animaux et de ne pas les faire souffrir ne serait-ce qu'en leur montrant le couteau !
de ne pas leur enlever leur bébé pour ne pas leur causer de la peine (cf hadith sur la maman oiseau) pourtant c'est bien ce qu'il se passe chaque jour : des milliers de vaches qu'on a auparavant inséminées, sont ensuite éloignées de leur bébé (veau qui servira sûrement à faire du cuir ou de la viande), pour pouvoir prendre leur lait (et oui comme une femme, une vache ne donne pas du lait "comme ça" mais seulement lorsqu'elle vient d'avoir un bébé...voilà pourquoi elles sont constamment inséminées !

Tout ça pour que les gens puissent se gaver de yaourts, fromages, lait, et autres... pour ensuite se plaindre d'avoir de l'ostéoporose, de l’eczéma, des allergies...

Allah n'aime pas ceux qui commettent des excès, les gaspilleurs sont les frères des cheyaTîn..... Nous connaissons tous ces versets, pourtant malheureusement, même durant le mois de Ramadan, un mois normalement plus ascétique, tourné vers la purification du coeur, et le délaissement de ce bas-monde, nous gaspillons énormément et nous nous gavons plus que de raison.....

Il serait inutile de citer tous les adillah, NOUS LES CONNAISSONS, tentons seulement, in shâ Allâh de les mettre en pratique....

Pour rappel, car le rappel profite aux croyants, je vais citer seulement quelques paroles :

"Ne pas trop manger, parce que trop manger amène la personne à trop dormir et à devenir
paresseux et cela engourdi les sens, en plus de l'exposition au risque de maladies
physiques. La plupart des maladies que nous voyons résultent de l'alimentation et de la
boisson." (tiré de l'article "méthode pour renforcer sa mémoire" du site salafs.com)
 
"Quatre choses rendent le corps malade
Le discours excessif, l’excès de sommeil, l’excès de nourriture et l’excès dans les rapports intimes."
(ibn al qayyim ra7imahullâh)

D’anciens médecins avaient dit : « Celui qui recherche la santé pour son corps, qu’il diminue son alimentation et celui qui veut une bonne santé pour son âme, qu’il diminue ses péchés ».


Thabit Ben Korra a dit : « Le repos du corps est dans l’économie de l’alimentation ; celui de l’âme dans la limitation des pêchés et celui de la langue est dans la réduction de la parole».


« L’homme n’a jamais aussi mal  rempli un contenant qu’il ne l’a fait pour son estomac : il suffit à l’homme quelques bouchées pour s’assurer une bonne constitution ; il pourrait au mieux réserver le tiers de son estomac à la nourriture, le 2e tiers à l’eau et le dernier tiers à sa respiration »

 « Nous sommes un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim, et lorsque nous mangeons, nous ne mangeons pas jusqu’à satiété »




Pourquoi manger de plus en plus végétarien?

Manger végétarien

En ces temps où chaque geste compte pour améliorer notre santé et celle de notre famille, tout en ayant un impact positif sur l’environnement, voici un choix accessible à tous, trois fois par jour! 
En moyenne dans sa vie, chaque individu consommera 80 000 repas totalisant des milliers de kilos d’aliments et des milliers de litres de boissons!
Il est évident que la qualité et la provenance de toute cette nourriture auront des répercussions sur la santé et sur l’environnement.
À l’Association Manger Santé Bio nous tentons depuis 25 ans déjà de donner le goût à la population de choisir des aliments provenant du règne végétal, de culture biologique et locale.
Voici donc une énumération de plusieurs raisons validées et documentées. Choisissez la ou les raisons qui vous motivent. Et bravo d’accorder une place significative au végétal (céréales, légumineuses, légumes et fruits, noix et graines) dans votre assiette!

Bienfaits sur notre santé

1. Les repas végétariens apportent une plus grande variété d’éléments nutritifs. Ils sont plus riches en fibres, en antioxydants, en vitamines et en minéraux. Ils sont une excellente source de protéines et de glucides complexes, donc d’énergie. Les lipides (gras) renferment moins de gras saturés et de cholestérol.


2. Certitude documentée : les protéines végétales variées peuvent répondre adéquatement à nos besoins nutritionnels en protéines.


3. Pour vivre plus longtemps et en meilleure santé. Une alimentation de plus en plus végétarienne réduit les risques de certains types de cancer, dont le cancer colorectal , de maladies inflammatoires, d’hypertension, de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de diabète, de maladies rénales, d’empoisonnement alimentaire, d’ostéoporose, de démence et j’en passe.

Bienfaits sur les sociétés

1. Pour une meilleure répartition des denrées dans le monde et pour combattre la faim. Un fort pourcentage des cultures du soya et du maïs dans le monde sert à nourrir les animaux d’élevage au détriment de la population. Une réduction de seulement 10% de la consommation de viande dans les pays industrialisés fournirait suffisamment de légumineuses, de céréales et d’eau pour nourrir 60 millions d’êtres humains qui meurent de faim chaque année.



2. Plus de 70% des cultures céréalières produites dans les pays en voie de développement ou sous-développés sont exportées ou données aux animaux d’élevage !


3. Pour économiser. Les céréales et les légumineuses coûtent moins cher à la production, l’achat et à la conservation. Ceci permettra d’ acheter davantage de légumes.



4. Parce que manger de plus en plus végétarien aide à prévenir différentes maladies, la consommation de végétaux réduira le gouffre abyssal des coûts de santé. La prévention a bien meilleur coût!

Bienfaits sur l’environnement

1. Pour diminuer les gazs à effet de serre (GES). Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, la production de viande (incluant le transport du bétail et de sa nourriture) est responsable de 18 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Cette contribution est plus grande que celle de toutes les formes de transport confondues (13 %).

Eau douce
Une journée sans viande économise 5000 litres d’eau

2. Le méthane est responsable pour la moitié du réchauffement climatique à cause humaine. Le principal émetteur de méthane est l’agriculture.
85 % du méthane émis par l’agriculture provient de la digestion des animaux d’élevage. Et les 15 autres % proviennent des émanations des déchets (excréments) de ces mêmes animaux. Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)


3. Pour réduire la destruction des forêts et sauvegarder la biodiversité. Pour élever le bétail, il faut des terres de pâturage. Pour nourrir ce bétail, il faut de grandes cultures de soya et de maïs. Pour y arriver, on coupe la forêt amazonienne et plus près de nous, plusieurs boisés disparaissent.


4. Pour diminuer la pollution du sol, de l’air et de l’eau produite par les fermes d’élevage industriel.


5. Pour sauvegarder les réserves d’eau douce de la planète. Une seule journée passée sans manger de viande économise 5000 litres d’eau (soit l’équivalent d’une centaine de douches – 3 mois de douches). Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)

Bienfaits sur les animaux

Vache
Éthique animale

1. Pour des questions d’éthique et de sauvegarde des animaux terrestres et aquatiques. Les conditions d’élevage et d’abattage ainsi que la surpêche dans les océans portent à réfléchir. Les pratiques utilisées sur les animaux de fermes industrielles (telles que l’ablation de la queue des cochons, le débecquage des poussins et la castration des mâles sans anesthésie) leur infligent de grandes souffrances. De plus, la majorité d’entre eux sont confinés à des enclos intérieurs, très entassés, jusqu’au jour où ils vont se faire abattre.



2. Les vaches, cochons et poulets consomment 70% de la totalité des antibiotiques vendus aux Etats-Unis. Worldwatch Institute on December 11, 2005


3. Le Canadien moyen consommera dans sa vie environ 12 boeufs, 20 cochons, 11 moutons, 1 438 poulets, 30 dindes, 11 275 oeufs, 398 kg de poissons et fruits de mer et 530 kg de margarine/beurre! C’est beaucoup de vies, d’énergie et de gras pour un seul homme. Dire qu’on peut être en meilleure santé sans rien consommer de tout cela!

Compassion et éthique

Manger est un geste significatif qui comporte des liens et des répercussions bien au-delà de notre faim à assouvir et de nos habitudes alimentaires acquises, ne trouvez-vous pas?


« L’enfant qui sait se pencher sur l’animal souffrant saura un jour tendre la main à son frère. »


- Albert Schweitzer (1875-1965), Théologien protestant, musicien, philosophe et médecin alsacien, lauréat du prix Goethe en 1928 et du prix Nobel de la paix en 1952.


« Rien ne pourra être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre, quʹune évolution vers un régime végétarien. »



- Albert Einstein (1879-1955), Physicien allemand, père de la Théorie de la Relativité, prix Nobel de la physique en 1922.

À propos de l'auteur...

Renée Frappier est professeure et auteure en alimentation naturelle, co-fondatrice de l’Association Manger Santé Bio et organisatrice de l’Expo Manger Santé et Vivre Vert.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les animaux et la nature font partie de l'Islam - dans Fatawa - hadith - coran sur l'écologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de green-muslim-peace.over-blog.com
  • Le blog de green-muslim-peace.over-blog.com
  • : Salamou'alaykoum & bonjour à toute et à tous. Nous sommes 2 filles consternées par le manque de sensibilité et d'agissements par la plupart des gens concernant la maltraitance des animaux. Nous visons aussi la communauté musulmane qui bizarrement se sent très peu concernée, pourtant le respect de toutes créatures est très important dans notre religion. Toute acte aussi petit soit-il compte..
  • Contact

Ecolo Addict

islam_means____by_nayzak-d4jx56f.jpg

Recherche

Site fi dine

site la science légiférée