Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 23:22

tete-vache-1.jpg


Dans cette vidéo, on peut voir deux vaches l'une derrière l'autre dans un couloir étroit, elles attendent tranquillement sans savoir ce qui va encore leur arriver.. quand la première rentre, l'autre ne voit rien mais recule soudainement, elle a compris ce qu'il s'est passé et va tenter de fuir quitte à se mettre dans une position impossible pour reculer.. ça m'a marqué, car on voit la peur dans ses yeux! et ceci n'est l'exemple que d'un bref moment..

 

==> http://www.youtube.com/watch?v=aHTNq33cXBQ&feature=related

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Boucherie - abatoire
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 23:14

GAIA nous montre une vidéo qui révèle au grand jour ce qui se passe dans les abattoirs  « hallal » (de grand guillemet), c’est de nouveau nous qu’on vise alors que tant d’autre font de même, mais on ne va pas leur en vouloir car c’est bien de montrer ça , pour nous, musulmans qui sommes censés faire attention à ce que l’on mange, alors tu te dis que t’as la conscience tranquille quand tu vas dans une boucherie hallal, en croyant que l'animal a été traité sans torture ? et ben tu peux pas… parce que, qui dit abattoir, dit animaux entassés les uns sur les autres, et tués devant leur confrère… du grand n’importe quoi !!

Nous ne sommes pas comme ils nous décrivent, brutales et sanguinaires, sans pitié pour les animaux ! Pourtant les images sont réelles.. et c'est triste à voir! 

 

 Voilà ce qu'ils disent des rites musulmans (à croire qu'ils ont jamais vu leurs abattoirs, mais bon...) :

Ne pénétrez plus jamais dans un restaurant, un snack ou une friterie "halal".
Vérifiez auprès de l'école de votre enfant que celui-ci n'y reçoit pas de la viande "halal" servie à tout le monde par facilité comme cela se fait de plus en plus dans les écoles des grandes villes.

Si vous mangez "halal" vous vous rendez complice de ces cruautés.

Laurette Onlelinx doit le voir «Je ne peux m'imaginer que des croyants puissent accepter les pratiques que nous avons pu filmer. Le Coran dit qu'il ne faut pas maltraiter les animaux», s'insurge Michel Vandenbosch, le président de Gaia qui comptait s'entretenir avec le Conseil des musulmans de Belgique et montrer le film aux responsables théologiques. «Nous allons bien entendu faire en sorte que la ministre en charge du bien-être animal, Laurette Onkelinx, puisse visionner ces images pour qu'elle sache ce qui se passe dans les abattoirs»

 

Ces informations ont été prises d'un site qui de toute évidence ne porte pas les musulmans dans leur coeur ==> http://www.nonali.be/en-belgique/divers/labattage-halal-des-animaux/

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Boucherie - abatoire
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 23:07


bébé guépard

 

Question: Un frère demande l'avis de cheikh D’Abdul-cAzîz ibn cAbdullah Ben Baz sur la maltraitance des animaux

 

D’Abdul-cAzîz ibn cAbdullah Ben Baz au frère X, que la paix, la miséricorde d’Allah et Sa bénédiction soient sur vous.

 

J’ai lu votre lettre datée du 24/10/1982, concernant le déplacement d’ani­maux de votre pays, l’Australie, vers le Moyen-Orient, qui se déroulent dans de mauvaises conditions, comme l’état des bateaux sur lesquels ils voyagent. Nous prions Allah qu’Il vous guide ainsi que nos frères musulmans vers Son droit chemin ; et nous vous remercions de votre intérêt pour ce sujet important. Ainsi, nous nous intéressons à votre réponse à la lumière des textes coraniques et prophétiques, incitant à la bienfaisance envers tous les animaux sans distinction, et les hadiths menaçant ceux qui maltraitent aux animaux.

Concernant les textes incitant à la bienfaisance, Allah dit :

« Et faites le bien, car Allah aime les bienfaisants. »[1]

et la parole du Très-Haut :

« Certes, Allah commande l’équité, la bienfaisance »[2]

Dans le Sahîh Muslim et dans les Sunan, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit dans un hadith :

« Certes, Allah a prescrit la bienfaisance dans toutes choses. Si vous tuez, tuez bien et si vous égorgez, égorgez bien. Que chacun de vous aiguise bien son couteau et traite bien la bête sacrifiée. »[3]


Le hadith de celui qui porta secours au chien haletant met aussi en évidence qu’Allah accorde une récompense, pardonne les péchés et  remercie celui qui sauve un animal. Selon Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée, le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Alors qu’un homme marchait sur une route, voilà qu’il ressentit une grande soif. Il trouva alors un puits, y descendit et but l’eau du puits. En remontant, il vit un chien haletant et léchant la terre humide, tellement il avait soif. L’homme se dit : « Ce chien souffre de la soif autant que j’en souffrais moi-même. » Il redescendit dans le puits, remplit sa chaussure, la tint avec ses dents et remonta. Il en abreuva le chien et Allah loua son acte et lui pardonna ses péchés. » Ils dirent : « Ô Messager d’Allah ! Avons-nous une récompense pour nos bonnes actions envers les animaux ? » Il dit : « [Pour celui qui fait du bien] à toute créature vivante, il y a une récompense »  

 

 

Selon Abû Hurayra aussi, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit «Une des prostituées des Fils d’Israël vit un chien qui tournait autour d’un puits mourant de soif. Elle ôta sa chaussure, la remplit d’eau du puits et l’en abreuva. Cela lui valut l’absolution de ses péchés. »[5]

 

De même que l’islam a incité à la bienfaisance et l’a rendu obligatoire envers ceux qui la méritent, il a interdit le contraire qui est l’oppression et l’agression. Allah le Très-Haut dit :

« Et n’agressez pas. Allah (en vérité) n’aime pas les agresseurs. »[6]

Allah le Très-Haut :

« Et quiconque des vôtres est injuste, Nous lui ferons goûter un grand châtiment. »[7]

Dans Sahîh Muslim, Ibn cUmar, qu’Allah les agrée, passa à côté de jeunes gens qui avaient attaché une poule pour s’en servir comme cible. A la vue d’Ibn cUmar, ils se dispersèrent. Ibn cUmar dit : « Qui a fait cela ? Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a maudit celui qui fait cela. »[8] Toujours dans Sahîh Muslim, selon Anas, qu’Allah l’agrée, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit d’enfermer les animaux jusqu’à ce qu’ils meurent.[9] Dans une autre version du hadith, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit «Ne prenez pas un être vivant comme cible. »


Selon Ibn cAbbâs, qu’Allah les agrée, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit de tuer quatre animaux : l’abeille, la fourmi, la huppe et la pie grièche.[10] Dans le Sahîh de Muslim, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit « Une femme est entrée en Enfer pour avoir enfermé une chatte jusqu’à la mort sans lui avoir donné ni à manger ni à boire, et sans la laisser se nourrir des petites bêtes qui se trouvent sur terre. »[11]


Dans les Sunan Abî Dâwûd, selon Abû Wâqid, qu’Allah l’agrée, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit : « Tout ce qui est coupé d’un animal vivant est considéré comme [viande] morte (c.-à-d. impropre à la consommation). »[12] At-Tirmidhî l’a rapporté dans le chapitre « Tout ce qui est prélevé d’un animal vivant est considéré comme mort. »

Abû Mass’ûd, qu’Allah l’agrée, a dit : « Alors que nous étions en voyage avec le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, il s’en alla faire ses besoins. Nous vîmes alors un oiseau avec ses deux petits. Nous prîmes les deux oisillons et leur mère se mit à voler au-dessus de nos têtes. A ce moment arriva le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, qui dit

« Qui a fait de la peine à cet oiseau en lui prenant ses petits ? Allez, rendez-lui ses enfants ! »

  Il vit aussi une colonie de fourmis que nous avions brûlée. Il dit « Qui a brûlé cette colonie ? »

  Nous dîmes : « Nous. » Il dit « Il n’appartient qu’au Maître du Feu (Allah) de châtier par le feu. »[13]

 Selon Ibn cUmar, qu’Allah les agrée, le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, a dit « Quiconque tue un oiseau ou un autre animal plus petit sans lui avoir donné son droit sera interrogé par Allah Glorifié à son sujet. »

 Ils dirent : « Et quel est son droit ? » Il dit «L’égorger pour le manger et non le tuer pour le jeter»[14]

Selon Ibn cAbbâs, qu’Allah les agrée, le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, vit une fois un âne marqué au fer sur le visage et dit «Allah a maudit celui qui l’a marqué»[15]


Dans une autre version, le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, a interdit de frapper et de marquer au visage.[16] Ceci comprend aussi bien les hommes que les animaux.

Tous ces textes prouvent l’interdiction de maltraiter les animaux, y compris ceux qu’il est légitime de tuer. Le sens de ces hadiths et leur contenu met en évidence l’attention que porte l’islam aux animaux, qu’ils soient domestiques ou sauvages. Par conséquent, il faut que cette attention soit au centre des préoccupations, d’autant plus pour les animaux concernés par la question, d’une part, puisqu’on les mange ou on les garde, et qu’ils font l’objet de règles juridiques concernant les rites et les sacrifices ;  d’autre part, ils sont exposés à beaucoup de peines lors de leur transport par quantités importantes et sur de longues distances. En effet, durant ces trajets peuvent survenir beaucoup de problèmes comme l’entassement, la soif, la propagation des maladies et d’autres plus graves, qui doivent normalement inciter les responsables à aménager rapidement de meilleures conditions : la nourriture, l’eau, la climatisation, les contrôles médicaux, la séparation des forts et des faibles, du malade et du sain, et ceci dans toutes les étapes, jusqu’à la commercialisation. Les entreprises commerciales et les sociétés d’import-export en ont actuellement le pouvoir. C’est même une obligation pour leurs propriétaires et ceux qui s’en occupent.

Un autre point désolant auquel il faut prendre garde est la façon d’égorger les animaux comestibles dans beaucoup de pays étrangers, et les étapes de torture qui précèdent l’égorgement, comme les électrodes dans le cerveau afin de l’anesthésier, le fait de les suspendre jusqu’à ce qu’ils passent devant celui qui les égorge, le fait de plumer les oiseaux vivants, de les tremper dans de l’eau bouillante ou de les exposer vivants à la vapeur pour les plumer, en prétendant que cela est plus clément pour eux. Il va sans dire que ceci est une torture pour les animaux et c’est contraire aux textes invitant à la bienfaisance envers eux. Tout acte contraire à la religion islamique est considéré comme une torture et un manque aux droits des animaux. Celui qui fait cela sera jugé conformément au hadiths pré-cités et au hadith suivant « Certes, Allah jugera entre la brebis sans corne et la brebis cornue»

 

Que peut-on dire alors, de celui qui approuve la transgression des droits et ses conséquences néfastes, et la pratique ?

En se basant sur les textes juridiques et leurs implications, les savants de la jurisprudence islamique ont montré tout ce qui est obligatoire, recommandé, interdit ou détestable en ce qui concerne les animaux en général, et ont expliqué en détail l’égorgement des animaux propres à la consommation.


Voici quelques règles de bienfaisance recommandées pour l’égorgement :

 

1.Faire boire la bête avant de l’égorger, selon le hadith précédent « Certes, Allah a prescrit de pratiquer le bien en toute chose.»

 

2.Que la lame soit bien aiguisée, que celui qui égorge passe la lame (sur l’endroit approprié) avec force et rapidité, au niveau de la poitrine pour les dromadaires, et de la gorge pour les autres animaux.

 

3. Le dromadaire doit être égorgé debout, la patte arrière gauche attachée si possible et dirigé en direction de la Qibla (la Mecque).

 

4. Les autres animaux doivent être couchés sur le côté gauche en direction de la Qibla, le pied de celui qui égorge sur la nuque de la bête, sans l’attacher et sans lui casser ni lui ôter quoi que ce soit avant qu’elle ne soit morte. Il est détestable de lui trancher la tête avant qu’elle soit morte, de même que de l’égorger devant une autre bête.


Ceci est recommandé au moment de l’égorgement, par miséricorde et bienfaisance envers l’animal. Le contraire est détestable, comme par exemple le tirer par les pattes pour le déplacer. Il est rapporté par cAbdur-Razzâq, qu’Ibn cUmar, qu’Allah les agrée, lui et son père, a vu un homme en train de tirer une brebis par la patte afin de l’égorger. Il lui dit : « Malheur à toi : tu l’emmènes à la mort, fais-le donc convenablement. »[19]

De même, il est détestable d’aiguiser le couteau devant l’animal quand on veut l’égorger, selon le hadith dans le Musnad de l’imam Ahmad, d’après Ibn cUmar, qu’Allah les agrée : « Le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, a ordonné d’aiguiser les couteaux hors de la vue des bêtes »[20], et selon le hadith dans le Mucjam at-Tabarânî, Al-Kabîr et Al-Awsat, avec des rapporteurs remplissant les conditions du Sahîh, selon cAbdullah Ibn cAbbâs, qu’Allah les agrée : « Le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, passa à côté d’un homme qui avait son pied sur la nuque d’une bête, en train d’aiguiser son couteau au vu de la bête. Il lui dit alors «Tu aurais dû le faire avant ! Veux-tu la tuer deux fois ? »[21]


Pour les animaux que l’on ne peut égorger comme les bêtes sauvages ou les dromadaires indociles, il est permis de leur tirer une flèche, après avoir prononcé le nom d’Allah (« Bismillah »), afin de faire couler le sang, sans l’atteindre dans une partie osseuse ou un ongle. Même si la flèche tue l’animal, il est permis de le manger, puisque c’est la seule manière de le tuer dans ce cas.

Ceci est un simple résumé des textes, en réponse à votre question, parmi tant de hadiths authentiques concernant le transport des animaux en général. En effet, l’islam est la religion de la miséricorde, la loi de la bienfaisance, un mode de vie complet et une voie menant à Allah et Son Paradis. Il incombe donc de prêcher les gens vers l’islam, de juger selon sa loi, de faire l’effort de le propager parmi ceux qui n’en n’ont pas connaissance et de rappeler à l’ensemble des musulmans les règles et les objectifs qu’ils ignorent, et faire tout ceci sincèrement pour Allah. Les objectifs de la Législation islamique sont le summum de la justice et de la sagesse. Donc, tous les animaux ne nous sont pas interdits, contrairement aux bouddhistes et tous ne sont pas licites, contrairement aux mangeurs de porc et d’animaux sauvages. Cette Loi préserve les droits de la personne, ses biens et son honneur.

Nous remercions Allah pour Ses grâces, dont la meilleure d’entre elles est l’islam. Nous l’implorons pour qu’Il fasse triompher Sa religion, pour que Sa parole soit élevée et qu’Il n’éloigne pas les mécréants de l’islam à cause de nous et notre négligence.


Paix et salut d’Allah sur notre Prophète, celui qui a transmis le message clair, sur sa famille et ceux qui ont suivi sa voie jusqu’au Jour Dernier. Que la paix, la miséricorde d’Allah et Sa bénédiction soient sur vous.

 

Source: 

Fatwa du cheikh Ben Baz 

Magazine ad-Dac wa, n°910.

FatawaIslam

 

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Les animaux en Islam
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 22:50

Prochainement, nous tenterons d'expliciter en long et en large les rites du sacrifice islamique qui ne semblent pas pris en compte dans les abattoirs.. 


Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Boucherie - abatoire
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 22:40

 

 

Typique des médias, quand il s’agit de parler des musulmans on se gêne pas pour montrer les horreurs qui ont lieu dans les abattoirs.. or ils ont lieu et de manière encore plus horribles dans tous les abattoirs !

entre parenthèse pensez-vous vraiment que ces moutons soient tués comme il se doit, selon les rites musulmans, en sachant que parmi les règles à respecter se trouve le fait que :

 

-     - Les animaux fatigués ou excités par le stress du transport à l'abattoir doivent être mis au repos avant l'abattage.

 

-     - Le stress de l'animal avant le sacrifice (par des cris, des grands gestes et des coups de bâton) est à éviter.

 

-    - Ne jamais sacrifier un animal devant un autre qui le regarde et ne pas montrer le couteau à  l'animal avant son sacrifice pour deux raisons :

*sentimentale pour l'animal

*Effet de stress

 

A méditer…

 

Depuis que l’état nous oblige à sacrifier le mouton dans des immenses fermes où les conditions ne sont certes meilleurs qu’un mouton ramené à la maison et égorgé seule (en espérant que le musulman respecte l’animal car certains l’oubli parfois, malheureusement)...  Merci Brigitte Bardot ! 

 

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Boucherie - abatoire
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 22:20

 


On voit beaucoup de musulman se rendre chez KFC sous prétexte que c'est halal, mais après avoir vue cette vidéo je pense que les faits sont indégnable et que biensur KFC n'est pas halal
 

"Le jour où les humains comprendrons qu'une pensée sans langage, existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir si maltraités" Boris CYRULNIK


La recette secrète de KFC:
 
 Ingrédients:

 

Le Poulet

Animal curieux et sensible, social et naturellement

enclin à vivre selon une structure hiérarchique. Il construit son

nid, a un instinct maternel très développé, aime prendre des

bains de poussière et se prélasser au soleil.


La Cruauté


1. Affamez constamment les parents et tranchez-leur le bec

avec une lame chauffée à blanc.


2. Prenez un poussin et entassez-le dans un hangar avec des

dizaines de milliers d’autres comparses.


3. Gavez-le de farines aux hormones et antibiotiques qui

stimulent artificiellement sa croissance au point de le rendre

difforme.


4. Gardez-le dans un environnement saturé d’excréments

pendant 6 à 7 semaines et espérez qu’il ne mourra pas

par suffocation, d’une maladie respiratoire ou d’une crise

cardiaque.


5. Quant aux dizaines de millions de poulets qui mourront

quand même de ces conditions d'élevage exécrables,

envoyez-les à l’usine d'équarrissage pour en faire de la

farine qui servira à gaver d'autres poulets KFC ou pour

être transformés en pâtées pour chats.


6. Si le  poulet survit, saisissez-le par les pattes et jetez-le

dans un camion avec ces 9,000 autres acolytes.


7. Transportez-le ainsi jusqu’à l’abattoir dans des conditions

extrêmes de température et d'entassement; plusieurs

oiseaux périront avant d’y arriver.


8.Si le poulet survit jusqu’à l’abattoir, coincez ses pattes

sûrement déjà cassées à l’aide d’entraves. Plongez-le

dans un bassin d’eau.


9.Tranchez-lui la gorge en essayant accessoirement de lui

couper les deux veines sinon il survivra encore 4 minutes

durant lesquelles il est toujours pleinement conscient de

son sort.


Repas

Jetez-le dans l’eau bouillante afin de lui enlever les plumes.

Même s’il est encore conscient, son goût n’en sera pas

affecté.


Note:Tous les poulets KFC doivent être abattus avant l’âge

de deux mois alors que leur durée de vie normale est

de dix ans.


Que faire?

•Exigez de KFC qu’ils adoptent des normes rigoureuses

respectant le droit au bien-être des animaux.

Contact: KFC

France (siège social), 46 boulevard Barbès 75018 Paris.

Tel.: 01 46 06 71 13. Fax: 01 46 06 23 39

•Pour de plus amples informations, visitez le site:

KentuckyFriedCruelty.com.

 

Source: PETA France

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Boucherie - abatoire
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 20:15

Bebe-lynx.jpg

Quand le Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui) voyait un animal surchargé ou mal nourri, il arrêtait le propriétaire et disait “Crains Allah dans ta façon de traiter les animaux.”  [Sounan de Abou Dâoud]

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Les animaux en Islam
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 02:50

 

hachi

On est pas là pour faire de la pub mais je conseille vivement ce film aux amoureux des animaux et à tous ceux qui veulent regarder une histoire VRAIE entre un maître et son chien dont la fidélité et la loyauté est devenue légendaire! C'est une histoire simple mais trop touchante! à voir...

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Coin papote
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 23:28

Par le grand Shaykh ibnou baz rahimouhallah

La corrida


La boxe et la corrida sont considérées comme interdits à cause des risques et de la violence de la boxe, et à cause de ce que la corrida comporte comme souffrances inutiles pour l’animal.

 

La corrida telle qu’elle est pratiquée dans quelques pays, et qui conduit à la mise à mort du taureau par une personne entraînée en utilisant habilement des armes, est interdite.

 

Elle conduit à la mise à mort de l’animal dans des  conditions de souffrance atroces pour l’animal, en lui plantant une multitude de flèches (banderilles) dans le corps.

 

Parfois, ces combats peuvent conduire à la mort du toréador lui-même.

 

Cette corrida est donc un acte bestial que la législation islamique rejette car son Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, rapporte dans un hadith authentique :

 

«Une femme a été tourmentée en Enfer à cause d’une chatte qu’elle avait enfermée. Elle ne l’a pas nourrie ni abreuvée et ne l’a pas laissée en liberté pour qu’elle se procure elle-même sa nourriture.» Rapporter par Al bukhari, chapitre des histoires des prophètes (n°3482) Et muslim, chapitre de la paix n°2232

 

Si l'emprisonnement de cette chatte mène en Enfer le jour du Jugement dernier, que serait la punition de celui qui fait souffrir avec une arme le taureau jusqu'à ce que mort s'en suive.

 

Fatawa du Shaykh ben Baz
Reccueil de fatwas, page 410

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Les animaux en Islam
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 23:24

Souvent j'entend qu'abandonner un animal, c'est pas si grave, c'est même mieux car l'animal doit vivre dehors puisque c'est dans sa nature de vivre dans la rue, c'est là qu'est sa place... ok d'accord.. mais si tu l'as habitué à un certain confort (manger sans devoir chercher ou se battre, avoir une petite niche douillette pour dormir,...) tu penses vraiment qu'il saura survivre dans la rue, alors qu'il n'est pas habituer aux voitures, au froid et surtout à être seul sans toi... regarde le résultat..alors toujours aussi acceptable l'abandon ?? 

 

 

 
"Abandonné dans un refuge, je suis un petit chiens attendant, espérant le retour de mon maître mais en vain...


Il n'y pas si longtemps je me promenais à tes côtés, je courais, sautais dans les flaques d'eau et tu riais à mes pitreries, je croyais que tu m'aimais.
Le soir venu, j'étais recouvert de boue, alors toi, tu me nettoyais avec amour.
Je dormais à tes pieds, et je me sentais planer à travers la chaleur que tu m'offrais...

Les vacances arrivèrent... J'étais si content à l'idée de passer plus de temps avec toi, mais ce n'était pas de ton avis. Tu étais stressé, tu oubliais même de me donner à manger.
Je restais là coucher, regardant tes moindres gestes, tu m'as frapper d'un coup de pied dans le ventre pour que je te laisse le passage, tu me faisait part d'aucun respect.


Soudainement, tu sortis la laisse, je trépignais de bonheur à l'idée de me promener avec mon maître adoré.
En voiture, durant le trajet, je sentais que quelque chose n'allait pas.

Tu t'arrêtas au bord d'une autoroute. Tu me fis descendre violemment de la voiture en tirant sur la laisse et tu m'attachas à un poteau. Tu me donnas une caresse sur mon front, je te léchi la main et tu partis sans te retourner. Je vis la voiture démarrer et s'en aller peu à peu...
Je restais assis, attendant ton retour...

 

chienabandonne


Deux jours passèrent, une voiture arrivait, malgrè ma grande fatigue, j'avais la force de te faire la fête, mais ce n'était pas toi. On m'emmena dans une cage où d'autres chiens s'y trouvaient.
Peu à peu le temps passait. J'avais perdu espoir d'un jour de te revoir.
Beaucoup de personnes passaient devant mon box, mais aucune s'arrètaient.
J'étais trop vieux pour que je recommence ma vie.

A l'instant, un homme ouvre ma cage, il porte des gants. Il me lance un regard triste et pleine de pitié, il me dit que tout va bien se passer. Mon coeur palpite, je suis effrayer. On m'installe sur une table, l'homme me caresse sur mon front comme fit mon maître avant de me quitter. Je couine de tristesse et de peur. On va mettre fin à mon malheur.

... J'étais un petit chien doux et enjoué, sympathique et tonique malgrès mon âge. 
Je n'étais pas assez intéressant pour que l'on prenne la peine de me sauver..."


==> http://www.lesblogues.com/animaux

Repost 0
Published by green-muslim-peace.over-blog.com - dans Informons nous !
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de green-muslim-peace.over-blog.com
  • Le blog de green-muslim-peace.over-blog.com
  • : Salamou'alaykoum & bonjour à toute et à tous. Nous sommes 2 filles consternées par le manque de sensibilité et d'agissements par la plupart des gens concernant la maltraitance des animaux. Nous visons aussi la communauté musulmane qui bizarrement se sent très peu concernée, pourtant le respect de toutes créatures est très important dans notre religion. Toute acte aussi petit soit-il compte..
  • Contact

Ecolo Addict

islam_means____by_nayzak-d4jx56f.jpg

Recherche

Site fi dine

site la science légiférée